AF58 Annales fribourgeoises 1988-1989

CHF 10.00

École, État et Société à Fribourg XIXe – XXe siècles

En stock

Catégorie :

Description

Titre complet: Ecole, Etat et Société à Fribourg XIXe – XXe siècles

Pages: 205

Volume: 58

Table des matières:

Francis Python Une formation secondaire pour quoi faire?

François Genoud L’école moyenne centrale (1835-1847): une tentative libérale de réforme scolaire par le haut

I. La naissance de l’Ecole moyenne

A. Le changement de priorité du Conseil d’éducation

B. Les antécédents: l’Ecole secondaire de Fribourg

C. L’élaboration du premier projet

D. Les débats au Grand Conseil

1. Le renvoi du premier projet

2. Les attaques de la presse

3. La difficile victoire libérale

II. La mise sur pied de l’Ecole moyenne et ses conséquences

A. L’organisation interne

1. Les règlements et le choix des enseignants

2. Le financement et l’ouverture de l’école

B. L’opposition du clergé

1. Le refus de l’évêque de collaborer

2. Le « recrutement » des élèves

3. La question de l’instruction religieuse

C. L’échec politique des libéraux et les attaques des conservateurs

1. La motion Forell et son échec

2. L’éviction de Jean de Montenach et de Joseph de Diesbach

3. La création de l’Ecole moyenne allemande

4. La réorganisation de l’Ecole moyenne

III. L’influence de l’Ecole moyenne

A. L’origine et la destination des élèves

1. Le nombre et l’origine géographique des élèves

2. L’origine sociale et la destination professionnelle des élèves

Gonzague Charrière L’expérience de l’Ecole cantonale (1848-1857)

I. Les radicaux fribourgeois et l’instruction publique moyenne et supérieure

A. Définition de l’idéal

1. La volonté de rupture

2. Les idées directrices

B. Les moyens de la politique gouvernementale

1. Le cadre légal

2. Une organisation interne centralisée

II. Programmes et études

A. L’Ecole normale

1. L’organisation

2. Le problème des vocations

B. Les choix pédagogiques

1. Le latin

2. Les langues nationales

3. La religion

4. Le patriotisme

III. Les élèves

A. Quelle clientèle?

1. L’origine géographique

2. L’origine socio-professionnelle

B. Les effectifs et le cursus scolaire

1. Les admissions annuelles

2. Les bourses

3. Le cursus scolaire

IV. Le personnel enseignant

A. Des hommes au service de l’instruction

1. Alexandre Daguet

2. Un corps enseignant hétérogène

B. Les conflits hiérarchiques

1. Les tensions inter-professorales

2. Les relations verticales

V. Les espoirs déçus

A. Le poids du monde

B. Idéologie et réalité

Serge Jelk L’école normale d’Hauterive. De sa fondation à l’ouverture de la section allemande (1859-1909)

I. Les élèves

A. Le recrutement géographique des pensionnaires

1. Les élèves fribourgeois

2. Les élèves non fribourgeois

3. Pour résumer, quelques chiffres et quelques évidences

B. Le milieu social des élèves de l’Ecole normale

II. L’établissement

A. La genèse

B. Le temps de la fragilité (1859-1873)

C. Le temps de la stabilité (1873-1909)

D. Le cadre de vie, un professeur exemplaire?

III. L’éducation

A. Le système disciplinaire

B. Les programmes

C. Le profil de l’instituteur

1. Un maître modèle et bien sûr catholique

2. Un instituteur conservateur

3. Un homme cultivé?

Christian Bardy Les écoles régionales et les écoles secondaires de garçons (1874-1919)

I. Institution de l’école régionale

II. Organisation de l’enseignement secondaire inférieur

A. Le règlement de 1895 sur les écoles régionales

B. Les programmes

C. Le problème des manuels

D. Les maîtres et les directeurs

III. La mauvaise perception et l’insuffisante défense de l’enseignement secondaire inférieur

A. Fréquentation

1. Le problème des moyens de transport: cause de tous les maux?

2. Le pensionnat: remède miracle?

3. Absences et émancipations

B. Mauvais accueil de deux milieux

1. L’hostilité des parents vis-à-vis de l’instruction

2. L’hostilité des maîtres primaires vis-à-vis de l’école régionale

C. Un enseignement insuffisamment soutenu

IV. Avenir des élèves et point de la situation au début du XXe siècle

A. Quel avenir professionnel

1. Premier exemple: l’Ecole secondaire de Romont

2. Deuxième exemple: l’Ecole secondaire professionnelle de Fribourg

3. Le cas des écoles régionales

B. Etat des écoles secondaires et régionales au début du XXe siècle

1. Ecoles secondaires: légère amélioration

2. Ecoles régionales: constat d’échec

Philippe Gex et Christine Fracheboud L’enseignement agricole (1888-1988)

I. Les premières tentatives d’organisation (Philippe Gex)

A. Les prémices

B. La loi sur l’Instruction publique (23 septembre 1848)

C. Le temps des fromageries-modèles (1876)

D. L’Ecole d’agriculture de la Sainte-Famille (1886)

II. La mise en place des bases de l’Institut agricole et son évolution de 1888 à 1926 (Christine Fracheboud)

A. La fondation de la Station laitière

1. Le décret du 5 mai 1887

2. La mise en place de la Station (1888)

B. Le développement de l’institution

1. L’introduction des cours agricoles d’hiver (1891)

2. L’école pratique d’agriculture

C. La loi de 1919 sur l’enseignement agricole

1. La comparaison avec le décret de 1887

2. L’influence de la loi

D. L’enseignement

1. L’enseignement à l’école de fromagerie

2. L’enseignement en agriculture

E. L’évolution de la fréquentation

III. L’institut agricole, des années vingt à nos jours (Philippe Gex)

A. Les fonctions, les structures et les moyens

1. La multiplication des tâches

2. La réorganisation de 1931

3. La création des stations agricoles

4. La métamorphose (1971-1981)

B. L’après-guerre: un nouveau souffle pour la formation

1. La création d’un Office cantonal (1951)

2. Le complément indispensable à l’enseignement: un domaine (1953)

3. Les besoins croissants de formation continue

C. Les programmes depuis 1930

1. L’enseignement laitier et fromager

2. L’enseignement agricole

Jean-Marie Barras Un siècle d’apprentissage de la lecture (1880-1980)

I. Le chanoine Horner et l’apprentissage de la lecture

A. La méthode intuitive

B. L’apprentissage de la lecture par la méthode analytique

C. Le syllabaire illustré du chanoine Horner

II. Du chanoine Horner au mouvement orthophoniste

A. La méthode analytico-synthétique entre 1900 et 1920

B. 1923-1962: la longue carrière du syllabaire Marchand

C. Les directives au sujet de l’apprentissage de la lecture

D. Le syllabaire L’Epine en fleur

III. Méthodes actuelles d’apprentissage de la lecture

A. Des idées venues d’Amérique

B. A partir des années 60

C. De CIRCE à Chantepages

1. Pratiquer des usages ouverts du langage

2. Etablir un parallèle entre l’oral et l’écrit

3. Lire du sens et non déchiffrer des syllabes

4. Présenter à l’enfant l’écrit tel qu’il est

5. Partir le plus souvent de l’oral

6. Apprendre la langue sous ses différents aspects, et non seulement la lecture

7. L’enfant aborde aussi l’orthographe

8. L’enfant aborde en plus la grammaire et la poésie

Marie-Thérèse Weber Le Professeur Eugène Dévaud et quelques courants pédagogiques étrangers

I. Eugène Dévaud, un authentique pédagogue fribourgeois

II. L’apport de l’Allemagne

A. Iéna et la méthode euristique

B. Halle et la méthode analytico-synthétique

C. La pédagogie de la spontanéité instinctive

D. L’école communautaire

E. La pédagogie de la race

III. A l’écoute de la pédagogie soviétique

IV. Decroly et la pédagogie chrétienne

Mélange

Hugues Jahier En marge des grandes destinations fromagères: la marque fribourgeoise de Nicolas Pythoud à Londres dans les années 1780-1790

La Maison Pythoud

L’exportateur Mandrot

L’établissement et le développement du marché

L’expédition fribourgeoise

Le transit et les destinataires

Si vous avez des questions, commentaires ou suggestions concernant notre boutique ou nos publications, n’hésitez pas à nous écrire à commande@shcf.ch

Informations complémentaires

Poids 0.4830 kg